Discours du 11 janvier - Journée d'inauguration des adhérents

Publié le 11/01/2020

Chers adhérents de cette chère association Entre-Temps Escalade, dans cette grande salle, de dimension nationale et internationale, nous y sommes ! Enfin ! A force d'affirmer, assemblée générale après assemblée générale, que la construction était éminente, j'avais fini pas ne pas me croire moi-même. Mais tout arrive et c'est avec une grande émotion que, au nom de l'ensemble du Conseil d'administration, je peux vous souhaiter de vivre en ce lieu une pratique d'escalade exceptionnelle.

Je fais, en ce début d'année, plusieurs autres voeux :

  • D'abord, que vous preniez dans cette salle un vrai plaisir tant les ouvertures sont réussies.
  • Ensuite que les exploits sportifs se ramassent à la pelle grâce à nos jeunes adhérents (n'est-ce pas, parmi d'autres, Lou et Alannah Auclair ?), sans oublier les moins jeunes qui brillent en compétition. Grâce aux personnes en situation de handicap aussi, et je vous informe aujourd'hui que nous avons positionné Entre-Temps Escalade pour accueillir les championnats de France du Sport adapté en mars ou avril 2021.
  • Je fais aussi le voeu du développement de l'accueil des enfants, toujours plus nombreux à aimer ce sport.
  • Enfin je fais le voeu que le sport national à Entre-Temps qui consiste à oublier un sac à pof, une paire de chaussons, une veste, des lunettes, son portable et même parfois son enfant, (pas encore sa femme ou son mari) soit pratiqué avec parcimonie ou pas du tout, si possible. Sur ce dernier voeu je ne rêve pas cependant.

Puisque nous sommes entre nous, deux mots sur le nom de la salle. Marie Paradis. Soyons franc et direct, au risque d'en décevoir certains ou certaines : Marie Paradis a gravi le Mont Blanc fortement aidée par un groupe d'homme. Sur le plan sportif, on fait sans doute mieux.

Mais sur le plan humain, par contre, c'est tout à fait méritoire. Première femme a fouler le sommet en 1808, elle l'a fait à une époque où la mer de glace atteignait le village de Chamonix et où l'alpinisme n'existait pas encore, une époque où on avait plutôt peur de la haute montagne. Une époque où les femmes portaient des jupes sur les glaciers, et les jugements les plus méprisants étaient portés sur celles qui se risquaient à l'aventure, y compris par les sommités médicales. Elle a été la première, elle à pris un risque considérable, elle a sûrement dû vaincre sa peur de la montagne et faire fi des quolibets. C'est en cela qu'elle mérite notre respect. Cela devait être précisé.

Revenons à Entre-Temps. On a cité votre serviteur à plusieurs reprises dans la presse mais c'est d'abord une question de représentation. Ce soir, le président veut parler de vous, les adhérents. Je veux le dire et le répéter, si nous y sommes dans cette salle, c'est d'abord grâce à vous qui avez investi Entre-Temps, y avez adhéré, êtes venu rue Einstein quels que soit la température, la poussière, les canapés troués, les problèmes d'évacuation et j'en passe. Je sais que certains, en leur for intérieur, vont sans doute regretter le coté convivial et un peu foutraque de notre ancienne salle, mais il faut savoir qu'y travailler tenait parfois du sacerdoce. Trop froid l'hiver, trop chaud l'été et un manque de place certain qui compliquait la tâche de tout un chacun. Regardons devant nous, cette nouvelle salle est à ce point une réussite que j'ai déjà entendu un grimpeur dire avec une modestie sans doute excessive qu'il avait le sentiment de ne pas la mériter. Je pense bien évidement le contraire.

Vous l'avez mérité, vous la méritez aujourd'hui, vous la mériterez demain.

Cette nouvelle salle arrive pile 20 ans après l'ouverture de celle de la rue Einstein et dans cette histoire, notre statut associatif n'a jamais été autant justifié. On n'oublie pas qu'Entre-Temps à traversé un dépôt de bilan en 2003 et un risque d'expulsion en 2006. C'est la mobilisation de tous qui à permis que l'association se sorte de ces mauvais pas et que soit porté le projet espéré par tous. Certains ont joué dans l'histoire de cette nouvelle salle un rôle particulier. Au risque d'oublier tel ou tel, je citerai Vincent Platel qui a suivi et colligé les différentes hypothèses du bâti afin que soit présenté un bon dossier aux partenaires, et Gérard Valet qui a accompagné les rencontres avec les collectivités. Je pense aussi tout particulièrement aux membres du conseil d'administration ou aux bénévoles qui ont fait un travail colossal pour que cette salle soit prête en temps et en heure. Etienne, Mathieu, Claude, Patrick, Martine, Alex et d'autres ont passé des heures ici durant les vacances de Noël.

Comment remercier notamment de leur investissement constant le couple Olivier et Virginie que je suspecte d'avoir passé la nuit du 24 au 25 décembre, dans la salle et dans le froid, devant leur chaussons, à attendre le Père Noël pour le voir apporter le reste des prises. Et combien d'heures passées par Loïc, souvent jusque très tard dans la nuit, pour ouvrir et encadrer les autres ouvreurs pour un résultat que tous trouvent magnifique. J'ai pensé un moment lui installer un matelas dans la nacelle car il y a passé plus de temps que dans son lit.

Pour les remercier tous, je vous propose de les applaudir très chaleureusement.

Enfin, je sais qu'il va m'en vouloir jusqu'à la fin des temps et que sa modestie va être mise à mal mais je vous demande de réserver une ovation à celui qui s'est dépensé comme jamais depuis le début de ce projet, n'a pas compté ses heures, a mis la main à la pâte et à suivi tout le chantier avec une disponibilité inégalable allié à un caractère en or. Je veux parler de Jean-Georges !!! Ovation s'il vous plaît.

Pour terminer, je mettrait à l'honneur une fois encore Mme Lucette Croppet, que j'ai rencontré grâce à Vincent Schmidt. Elle devrait atteindre cent ans cette année et le soutien de sa fondation a été essentiel. En septembre 2015, elle fut la première à s'engager sur un montant de participation à notre projet, à hauteur de deux cents milles Euros, excusez moi du peu. Son aide nous a apporté l'encouragement dont nous avions besoin et un plus de solidité financière pour envisager la prise en charge du financement de cet équipement. Les personnes dites « en situation de handicap » et que nous appellerons tous simplement ici nos amis sportifs vont vous donner, durant le temps du pot d'accueil, la mesure de leur talent et de leur générosité.

Au fondement même de la constitution de cette association, ils représentent en bien des aspects, un exemple pour tous.

Merci à eux, merci à vous, longue vie à Entre-Temps et à sa dynamique associative que vous continuerez, je n'en doute pas, à faire vivre dans les années qui viennent.

Merci.

A lire également

Stage escalade été 2020.

Stage escalade été 2020.

Publié le 25/06/2020
Lire l'article
Envie de rejoindre l'équipe Entre-Temps Escalade ?

Envie de rejoindre l'équipe Entre-Temps Escalade ?

Publié le 17/06/2020
Lire l'article
Luce

Luce

Publié le 17/06/2020
Lire l'article

Association agrée Jeunesse et Sports, Education Nationale, affiliée à la FFME.